dimanche 1 septembre 2013

Mes 3 souhaits

L'été touche à sa fin, il fut mouvementé, des montagnes russes grisantes, instructives toujours.

Je n'ai pas rencontré de génie de la lampe, pourtant j'ai frotté la vie alors comme des voeux gratuits jetés à ma bonne étoile je formule trois voeux! Ces voeux sont sur ma liste "probable" mais il existe aussi ma liste des voeux "fous" mais celle ci il n'en est pas question aujourd'hui, je vous en parlerai peut être un jour, quoique...
Mon premier souhait:

Ma première pensée va vers ma fille, ma merveilleuse fille. Ma famille, celle que j’ai créé, celle que j'aime parce que c'est au delà de mon entendement,aucune obligation morale, aucune culpabilité, juste de l'amour simple comme l'oxygène.
Ma famille d'amour plus forte que les douleurs, que les tremblements de terre et les mesquineries de la vie.
Mon premier souhait, pour les années à venir, c’est que ma famille soit protégée de tout, du soleil et de la nuit, des extremes, connaisse le bonheur et la vie qui vibre. Ava.

Mon deuxième souhait

Je rêve d'un nid pour ma famille. Un endroit que je fantasme, dont je connais déjà chaque recoin.
Le lieu témoin de notre vie dont les murs s'imprègneront de nos ondes, de nos rires, de nos cris.
La maison du bonheur.
Je n'ai pas grandie dans une telle maison, je n'ai pas grandie dans UNE maison. Mes parents nomades, déracinés n'ont jamais connu qu'un seul décor. Cela m'a permis de voyager, découvrir et explorer mais cela m'a manqué aussi quelque part je crois.
Longtemps j'ai pensé que j'aurai cette même bougeotte, que je n'arriverai pas à me poser et parfois encore j'ai l'envie furieuse de balancer un coup de pied dans la fourmilière et de partir à l'aventure loin, les valises sous les bras.
Mais même si je n'exclue pas l'éventualité d'un de mes fameux coups de tête aventureux, je pense qu'il est toujours bon de poser les bases.
Construire son nid et avoir la possibilité de le quitter un peu, beaucoup, passionnément...

Mon troisième souhait

Trouver un équilibre dans mes relations à autrui quelque soit le domaine.
Adorer ou détester, cet éternel crédo.
Ces extremes toujours, c'est épuisant. Parfois beaucoup trop intolérante, injuste, parfois trop bonne trop conne, me laissant piétiner pour une raison qui m'échappe la plupart du temps.
La déception, la carapace, la misanthropie et le serpent qui se mord la queue.
Voilà je voudrai en finir avec tout ça.
Être sereine vis à vis de mes rapports à l'autre, éduquée ma fille et être apaisée, déchargée de toutes mes rancoeurs, positive et optimiste quant aux humains, ne pas lui transmettre mes casseroles, mes angoisses. Lui donner les bonnes armes, les armes justes.

Voilà mes trois souhaits à moi, alors bien sur je peux la faire version Miss France, souhaiter la paix dans le monde et qu'on ne tue plus les bébés animaux...

Et vous quels sont vos 3 souhaits ?